Tomàs Amorim
Épuiser, glaner et assembler, 2020
série photographique, photogramme/tirage argentique, 30,5 x 40,6cm

Épuiser, glaner et assembler est une tentative de rapprocher les arts vivants de la photographie. La recherche plastique découle d’une réflexion sur la matérialité de l’image et du geste photographique. Les photogrammes viennent comme technique qui, associée à l’opposition image négative/positive, illustre l’usage de l’agrès de cirque et propose une lecture plastique de l’essence de chacun de ces instruments/outils. Le tirage devient un objet témoin de l’accumulation de procédés techniques divers - numérique, argentique, collage, gravure et dessin.  
La représentation plastique de l’instrument performatif est non seulement une illustration des possibilités performatives de chaque agrès mais sinon une recherche sur la sensibilité derrière la forme, les matériaux et les figures possibles comprises par les caractéristiques de chaque agrès.




Tomás Amorim, Le mat, 2020, photogramme/tirage argentique, 30,5 x 40,6 cm.
Tomás Amorim, Le mat, 2020, photogramme/tirage argentique, 30,5 x 40,6 cm.


Tomás Amorim, L’échelle, 2020, photogramme/tirage argentique, 30,5 x 40,6 cm.
Tomás Amorim, L’échelle, 2020, photogramme/tirage argentique, 30,5 x 40,6 cm.


Sens de la visite
Back to Top